La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Fiche n°9.1 - Fenêtres à croisées bretonnes des XVIe et XVIIe s.


Dans l’histoire de l’architecture, les éléments du second-œuvre et plus particulièrement les châssis de fenêtres demeurent peu étudiés. Les rares publications qui leur sont consacrées en donnent encore trop souvent une vision générale où leur évolution est retracée selon une courbe linéaire et une unité nationale qui traduit bien mal la réalité d’autrefois. Les beaux exemples ligériens du XVIe siècle, connus par les relevés du Centre de recherches sur les monuments historiques du ministère de la Culture, ont occulté une réalité plus complexe. Ainsi, grâce à d’exceptionnels témoins retrouvés en Bretagne, nous montrerons le développement d’un type particulier de croisée qui voit le jour à l’aube du XVIe siècle et s’éteint pour l’essentiel à la fin du XVIIe siècle. Trois caractéristiques permettent de les identifier. La première affecte la division en compartiments de leur bâti dormant. La deuxième porte sur la mise en œuvre de leur vitrerie. Enfin, la troisième vise plus spécifiquement la conception des bâtis employés pour constituer leurs volets et notamment la section de leurs éléments. Ces trois caractéristiques majeures s’accompagnent en outre de procédés de serrurerie et de fixation des croisées moins significatifs mais tout aussi originaux.

Fiche n°9 - Fenêtres à croisées bretonnes des XVIe et XVIIe s.