La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Actualité 2018

Etude n°14020


AUBIGNY (14) - Château


Un bel exemple de demi-croisée du dernier quart du XVIIe siècle ayant conservé sa vitrerie mise en plomb.

 

Nos remerciements à M. d’Aubigny, propriétaire du château.

Sur le site depuis juillet 2018

Etude n°14022


CAMBREMER (14) - Manoir du Bais


Un bel exemple de croisée du deuxième quart du XVe siècle inséré dans un pan de bois et retrouvé lors de sondages dans les enduits.


Nos remerciements à M. de Monts de Savasse, propriétaire du manoir, pour le signalement de ce témoin et sa collaboration.


Sur le site depuis janvier 2018

Etude n°14021


CAMBREMER (14) - Manoir du Bais


Trois vestiges de jalousies (stores à lamelles) qui pourraient dater du dernier quart du XVIIIe siècle ou de la première moitié du suivant. Ces témoins fragiles ont été retrouvés dans les combles du manoir du Bais lors de notre étude sur la croisée du XVe siècle. Une seule de ces jalousies conservait l’ensemble de ses éléments.

Sur le site depuis janvier 2018

Etude n°61012


SEVIGNY (61) - Manoir de Chiffreville


Un rare exemple de croisée arasée du premier quart du XVIIe siècle, type tombé en désuétude après l’adoption généralisée des croisées à recouvrement.

 

Nos remerciements à M. et Mme Privé, propriétaires du manoir, et à M. Pascal Lapôtre pour l’indication de ce très beau témoin.

Sur le site depuis janvier 2018

Etude n°14009


VILLONS-LES-BUISSONS (14) - Château


Rare croisée qui témoigne des recherches menées durant les premières décennies du XVIIIe siècle pour trouver un système efficace fermant en une seule manœuvre les vantaux vitrés et les volets. Il est ici employé un verrou à bascule avec pannetons. Etude à rapprocher de celle du château de Magny-en-Bessin (14), publiée l’année dernière.

 

Nos remerciements à Mme Lemarinier, propriétaire du château.

Sur le site depuis juillet 2018

Etude n°72009


Région de LA FLECHE (72) - Logis


Deux exceptionnelles demi-croisées du premier quart du XVIe siècle. La première, dont tous les châssis sont conservés, possédait une vitrerie mise en plomb dans son compartiment du haut et sans doute une toile cirée dans celui du bas, l’ensemble étant posé dans des vantaux mobiles. La seconde, qui ne conserve que son volet du haut, était également pourvue d’une vitrerie mise en plomb, mais scellée dans le compartiment en pierre.

 

Nos remerciements aux propriétaires du logis et à M. Nicolas Gautier, architecte des bâtiments de France ainsi qu’à Mme Agnès Béchade, technicienne des bâtiments de France, pour l’indication de ces exceptionnels vestiges et pour leur collaboration.

Sur le site depuis juillet 2018

Etude n°45001


ARDON (45) - Château de Boisgibault


Plusieurs croisées dans cette étude, mais principalement un bel exemple de la persistance des vitreries mises en plomb dans la région d’Orléans aux alentours de 1720. A noter également une espagnolette et des battants du milieu particulièrement originaux.

 

Nos remerciements aux propriétaires du château et à M. Emeric Bolot pour son aide et sa collaboration.

Sur le site depuis juillet 2018