La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Actualité 2017

PUBLICATIONS


Nos études monographiques sont dorénavant regroupées en un volume 2 téléchargeable en cinq parties. Le volume 1 (à l’étude) fera la synthèse de nos recherches basées sur l’analyse des vestiges et des textes. L’élaboration de ce dernier volume est toutefois tributaire de la priorité que nous donnons à l’enregistrement des vestiges qui continuera d’alimenter le volume 2.

Sur le site depuis janvier 2017

Etude n°14018


MAGNY-EN-BESSIN (14) - Château


Plusieurs croisées du début du XVIIIe siècle qui montrent une importante diversité de systèmes de fermeture, notamment une exceptionnelle crémone à poignée tournante dont l’usage était jusqu’alors attribué au XIXe siècle. Cette étude nous permettra également de voir de remarquables appuis en pierre du point de vue de l’étanchéité.

Sur le site depuis janvier 2017

Sur le site depuis janvier 2017

Sur le site depuis janvier 2017

Etude n°14002


ST-PIERRE-SUR-DIVES (14) - Ancienne abbaye


Il s’agit de la deuxième version de notre étude commencée en 2003. Elle a pu être largement complétée et précisée grâce aux travaux de restauration menés dans l’abbaye entre 2012 et 2016. Nous avons pu ainsi restituer les grandes croisées du rez-de-chaussée dont certains éléments avaient été réutilisés.

Etude n°14017


MEZIDON-CANON (14) - Château de Canon


Un bel exemple de croisée avec imposte en éventail réalisé vers 1730 et modifié pour le mettre au goût du jour à la fin des années 1770.

Etude n°44001


LA CHAPELLE-GLAIN (44) - Château de la Motte-Glain


Deux beaux vestiges de la fin du XVe siècle qui permettent de restituer les fermetures des fenêtres de la tour d’escalier des greniers. A noter leur serrurerie aux ajours rehaussés par un tissu rouge particulièrement bien conservé.


Nos remerciements à M. Lionel de Lézardière, propriétaire du château, à M. Pascal Prunet, architecte en chef des monuments historiques, pour l’indication de ces précieux témoins et la mise à disposition de sa documentation, ainsi qu’à M. Pascal Lizot de l’entreprise de menuiserie MCCC, pour son aide et l’utilisation de ses photographies.

Sur le site depuis avril 2017

Etude n°14019


BLANGY-LE-CHÂTEAU (14) - Château de Blangy


Deux modèles de croisée traditionnelle qui témoignent de leurs évolutions au début du XVIIIe siècle. Sur le premier, le meneau inférieur est rendu amovible. Sur le second, il est supprimé. Ces croisées réutilisent en outre des volets plus anciens du château.

 

Nos remerciements à M. Stéphane Mathieu, propriétaire du château, pour son accueil et sa disponibilité.

Sur le site depuis juin 2017

Between Carpentry and Joinery. Wood Finishing Work in European Medieval and Modern Architecture


Publication des conférences de la journée d’étude consacrée aux éléments de menuiserie intégrés dans l’architecte du Moyen Âge et des Temps Modernes (Bruxelles 2013). Notre communication portait sur l’évolution de l’étanchéité des appuis de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle.


Table des matières


Lien vers la publication

Publication

Etude n°92001


SCEAUX (92) - Château


Le château de Sceaux a été en grande partie reconstruit au XIXe siècle, mais ses croisées peuvent être étudiées d’après des dessins de 1673 conservés au musée de Stockholm.

 

Nos remerciements au Dr Hentie Louw (Université de Newcastle) pour l'indication de ces deux dessins.

Sur le site depuis septembre 2017

Etude n°35009


ST-BRICE-EN-COGLES (35) - Château du Rocher-Portail


Le château du Rocher-Portail conserve plusieurs croisées dont une dans la galerie qui témoigne de sa construction dans le premier quart du XVIIe siècle. Elle adopte des caractéristiques spécifiques à la Bretagne, à savoir des vitreries fixées dans le deux compartiments supérieurs du bâti dormant et de simples volets de bois.

Sur le site depuis septembre 2017

Etude n°35010


ST-BRICE-EN-COGLES (35) - Château du Rocher-Portail


Ces croisées conservées en plusieurs exemplaires sont venues remplacer les premières dans le dernier quart du XVIIe siècle. Elles étaient constituées de simples volets de bois et seules quelques-unes étaient vitrées dans leurs compartiments du haut.

Sur le site depuis septembre 2017

Etude n°35011


ST-BRICE-EN-COGLES (35) - Château du Rocher-Portail


Modèle simple de croisée à petits carreaux et imposte fixe déposée dans la galerie du château. Elle est datable du début du XVIIIe siècle.

Sur le site depuis septembre 2017