La France occidentale LES CHÂSSIS de fenêtres du XVe au XVIIIe siècle

Informations légales

Arnaud TIERCELIN

Liens utiles

Plan du site

Contact


Etude n°56009


Josselin (Morbihan) - Maison Morice


Un exceptionnel vestige d’une croisée d’une maison à pan-de-bois datable du milieu du XVIe siècle. Retrouvé lors des travaux de restauration, il nous permettra de voir l’organisation de ces fenêtres de la fin du Moyen Âge et plus particulièrement la place et le mode de fixation de leurs vitraux.


Nous remercions la commune, propriétaire de l'édifice, Marie-Suzanne de Ponthaud, architecte en chef des monuments historiques, pour l'indication de ce témoin et sa collaboration, ainsi que Dominique Chesneau, Ingénieur du patrimoine, pour son aide précieuse.

Cours à l’Inp (Institut national du patrimoine) qui forme les futurs conservateurs du patrimoine (spécialités « monuments historiques » et « inventaire »).

Ce cours  de trois heures avait pour objectifs de les sensibiliser à la conservation des châssis de fenêtres, patrimoine à part entière, de leur donner des points de repère pour mener une première expertise et d’exposer les problématiques liées à leur conservation, restauration, restitution.

Fiche n°8 - Petites croisées de l’habitat rural des Monts d’Arrée (Bretagne)


Cette nouvelle fiche thématique vous permettra de découvrir un type particulier de croisée de fabrication extrêmement simple et qui ne fait appel à aucun ouvrage métallique pour assurer la rotation et la fermeture de ses volets. Il a été utilisé traditionnellement pendant plusieurs siècles dans les Monts d’Arrée.


Nous remercions les ateliers de charpente et menuiserie LE BER à Sizun pour leur invitation à découvrir ces ouvrages très particuliers et leur chaleureux accueil ainsi que Jean-Pierre Descourt et les écomusées de Saint-Rivoal et Commana pour la mise à disposition de plusieurs vestiges.

Etude n°72005


Ancinnes (72) - Manoir de Couesme


Malgré ses mutilations, ce châssis nous donne de précieuses informations pour connaître la conception des premières croisées à bâti dormant vers 1520-1530. Il possède en outre une serrurerie de belle facture


Nous remercions Pierre Alleaume, propriétaire de l’édifice, ainsi que Guy Perrotte, Directeur des ateliers Fosse-Perrotte, pour l’indication de ce témoin.

Dans le cadre de l’anniversaire des 500 ans de la chapelle Sainte-Catherine du logis de Moullins à Saint-Rémy du Val (Sarthe), nous présenterons avec Guy Perrotte un aperçu de l’évolution des châssis de fenêtres et des portes des XVe et XVIe siècles.


Accès au programme

Etude n°50004


Lapenty (50) - Manoir  des Cours


La croisée qui accueillait ce remarquable vestige date de la fin du XIVe siècle. Celui-ci correspond toutefois à un remaniement de ses dispositions d’origine qui a pu être daté par la dendrochronologie du dernier quart du XVe siècle. Il a probablement remplacé un simple volet de bois. Nous verrons que sa conception reste très élémentaire et notamment celle de ses assemblages.


Nous remercions Micheline Rochefort, propriétaire de l’édifice, pour sa collaboration et sa disponibilité, ainsi que David Nicolas Méry, historien de l’architecture, pour l’indication de ce témoin.

Etude n°14013


LISIEUX (14) - Ancien palais épiscopal


Une croisée classique du 2ème ou 3ème quart du XVIIIe siècle. A noter un profil de petit-bois peu usité.


Nos remerciements au Conseil général du Calvados, propriétaire de l’édifice.

Parution de la revue annuelle « Sites et Monuments » de la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) dans laquelle nous avons donné une interview sur nos recherches en matière de châssis de fenêtre et la disparition de ce patrimoine.


Site de la SPPEF


A noter, plusieurs erreurs de mise en page commises par la revue :

- la photo qui illustre les commentaires de la figure 12 doit être inversée avec la figure 15 (il faut donc lire les commentaires de la figure 12 en regardant la figure 15 et inversement) ;

- la photo qui illustre les commentaires de la figure 13 doit être inversé avec la figure 14 (il faut donc lire les commentaires de la figure 12 en regardant la figure 15 et inversement.

Par ailleurs, la revue a modifié la légende de la figure 14 pour l'adapter à l'inversion. Il convient donc de rétablir la légende initiale qui était « Fig. 14 – Villa les Dunes à Deauville (Calvados). Rare exemple d'une villa Art Nouveau à Deauville. Le dessin des petits-bois anciens est copié dans les nouvelles menuiseries installées à l'étage mais le résultat est probablement très en dessous des espérances... ».

Etude n°72002


AVESNES-EN-SAOSNOIS (72) - Manoir de Verdigné


Nouvelle version de notre étude de 2009 de ce manoir de 1581 après ajout d’une demi-croisée retrouvée par les propriétaires. Sa typologie est différente des croisées déjà étudiées. Cet exemple nous permettra en outre de voir une des conceptions possibles pour adapter les châssis dans une fenêtre en plein-cintre.


N.B.: nous publierons l’année prochaine un petit châssis de lucarne montrant une autre conception et une fiche thématique illustrant plus largement ce thème des fenêtres en plein-cintre à la Renaissance.

Etude n°14014


VERSAINVILLE (14) - Château


Version n°2 de notre étude de 2013 après une nouvelle visite de ce château des années 1720 qui nous a permis d’accéder à des fenêtres alors inaccessibles et de proposer une restitution de leur pièce d’appui différente (modification de la planche n°3 et des plans n°1, 2 et 4).


Actualité 2014 Sur le site depuis décembre 2014 Sur le site depuis décembre 2014 Sur le site depuis octobre 2014 Sur le site depuis septembre 2014 Prochainement (le 5 juillet 2014) Sur le site depuis juin 2014 Sur le site depuis mai 2014 Sur le site depuis mars 2014 Sur le site depuis janvier 2014 En janvier 2014